juillet 2017

Les enfants mendiants à Rosso Mauritanie

Enfant mendiant

Les enfants mendiants

La ville de Rosso est un point de passage privilégié, malgré la vigilance de nos forces de sécurité nos frontières demeurent poreuses. Cette situation favorise l’accès à de nombreux enfants mendiants issus de la sous région à vouloir s’aventurer sans prendre conscience de leur sort.  Ces enfants mendiants sont communément appelés enfants talibés qui est différent de enfants de la rue qui n’existe pas dans la ville. Leur objectif est d’enrichir le maitre sous la bannière d’apprendre le coran or le coran  ne favorise pas cette pratique indigne qui n’est qu’une forme d’esclavage.

Dans les rues de la ville à longueur de journée trainent des enfants mendiants de bas âge mal habillés, déchaussés en train de tendre les bras. Les conséquences de cette situation sont entre autre la délinquance, l’accès à la drogue, au  vol, au viol etc.…

L’insalubrité de la ville de Rosso surtout durant l’hivernage fait que ces enfants mendiants sont aussi exposés à de nombreuses maladies transmissibles.

Ces enfants sont exploités par un maitre qui les oblige à rapporter une certaine somme sans quoi une douleur atroce les attend et cela fait que ces enfants sont obligés de recourir à tous les moyens légaux et illégaux afin de remplir cette condition.

Le constat des automobilistes est alarmant, ils font remarquer que ces enfants traversent les rues n’importe comment et sont victimes d’accidents, qui font que ces victimes n’ont le plus souvent aucune assistance. Le constat est alarmant car ceci est discuté au niveau des plus hautes autorités de l’état mais le constat reste inchangé. Certaines organisations de la société civile organisent des échanges et des débats sur cette question et les actions vont même plus loin car certains exploitants sont sensibilisés mais le résultat reste inchangé. Les lieux où ils habitent sont souvent des huttes ou des hangars ou ils sont entassés et dans un état déplorable sans aucune hygiène sanitaire et sans conditions à la question centrale qu’on se pose  est, si étudier peut être en phase avec cette une pratique indigne ?

A notre niveau en tant que membre d’une association de quartiers, nous somme interpellé par cet état  de fait qui honneur personne.

L’homme n’a que sa dignité, surtout cette frange de la population impuissante  qui a besoin d’être rassurée, encadrée et protégée, car il déborde d’énergie qu’il faut canaliser.

La cause des talibés doit être une volonté politique nationale  avec des sanctions passibles à la peine de prison, une vie est sacrée ! Le contexte actuel  est difficile pour les jeunes  avec l’apparition des nouvelles technologies on a une bousculade d’image à travers la télévision, les outils de l’informatique.

Donc, il est important de préparer les jeunes pour une utilisation rationnelle car nous  obéissons à des codes culturels.

<<  JE SUIS TALIBE »